Alain Parrot

Efficace comme personne.

La grande majorité des chasseurs de têtes sont des personnes qui ont pris la décision de l’être. Comme s’il suffisait de vouloir pour pouvoir.

Or, n’est pas chasseur de têtes qui veut. Ce n’est pas une chose qui se décide : c’est une chose qui se développe et qui fait appel à des disciplines autrement plus précises que le simple flair.

Gradué en relations industrielles, VP RH à l’âge de 31 ans, président de Parrot inc. depuis 15 ans, sollicité pour siéger sur quantité de conseils d’administration, Alain Parrot est devenu chasseur de têtes lorsqu’un nombre grandissant d’entreprises québécoises lui ont demandé, les unes après les autres, de trouver la bonne personne pour relever les défis les plus exigeants.

La trouver, mais plus encore. Ces entreprises lui ont aussi demandé d’être leur représentant personnel auprès des candidats pressentis. De les évaluer avec sévérité pour s’assurer que la chimie serait bonne. Et même de les accompagner dans leur intégration au sein de l’entreprise. Pour que la démarche soit complète.

Aujourd’hui, la première personne que ces entreprises recrutent, c’est Alain Parrot lui-même. Parce qu’elles savent que si Parrot Sélect ne trouve pas, c’est que le candidat recherché n’existe pas. Point à la ligne.